Accueil > Zones Economiques Speciales > Secteurs Ciblés > Transformation Minière

Transformation Minière

Ce secteur regroupe les activités classées en trois grands groupes, à savoir les métaux de base, l’ingénierie lourde et l’ingénierie légère. Pour les besoins de la présente étude, le secteur de la fabrication des produits métalliques a été considéré comme partie intégrante du secteur de l’ingénierie légère.

Le secteur des métaux de base comprend principalement les activités minières et d’extraction des différents minerais métalliques tels que l’hématite, la magnétite, la bauxite, etc., ainsi que leur enrichissement en produits métalliques de première transformation tels que des granulés, des barres, des billettes, des poutres, etc.

Le secteur de l’ingénierie légère recouvre principalement l’utilisation de différentes techniques de fabrication sur les produits issus du secteur de métaux de base. Il comprend des activités telles que le moulage, le forgeage, le soudage, etc. nécessaire pour fabriquer des produits primaires tels que les paliers, les fixations, les conduites / tube, l’outillage à main, etc.

Le secteur de l’ingénierie lourde concerne l’utilisation de technologies d’ingénieries complexes pour la fabrication de produits tels que les turbines, les transformateurs, les moteurs, les machines électriques et non-électriques nécessaires pour soutenir d’autres secteurs d’activité.

Les activités relatives au sous-secteur des métaux et de l’ingénierie sont classées comme suit :

  • extraction de métaux et traitement de minerais dans produits métalliques-ferreux et non-ferreux
  • casting, contrefaçon, comportement, attaches, conduites /tubes, etc.
  • outils manuels utilisés du ménage
  • produits métalliques structurels, etc.
  • secteur électrique-turbines, transformateurs, appareillage de communication, etc.
  • machines non-électrique, ciment, pétrole et gaz, emballage, etc.

Construction d'un port minéralier à Pointe-Noire

Un consortium d’entreprise chinoise, la China Road and Bridge Corporation (CRBC), a été choisi par le gouvernement pour la construction d’un port minéralier à Pointe-Noire. Le plan de ses installations portuaires a été présenté aux autorités en janvier 2014 : un complexe érigé sur 9 km2 et comportant 31 postes à quai. On y trouve un centrale électrique, des aires de stockage, une usine de traitement de potasse, une fonderie, une raffinerie (la 2° du pays), un centre commercial, etc. le schéma retenu pour l’exploitation des produits minières est donc la sortie par un seul endroit, le nouveau port minéralier, qu’utiliseront presque tous les exploitants. La fiche technique de ce projet présente une capacité de réception de navires allant jusqu'à 300.000 tonnes, pour une capacité totale du trafic de 46 millions de tonnes. Bien sûr, ce nouveau port sera relié au tracé du CFCO et au réseau routier national.

Le secteur de la métallurgie et de la mécanique se caractérise par un ensemble d’activités diversifiées avec une présence importante dans un grand nombre de régions du globe. Ce secteur est perçu comme l’un des principaux moteurs de l’économie tant en raison de ses nombreuses applications transversales dans tous les secteurs économiques que de son gros potentiel en terme de création d’emplois.

Printer-friendly version