Accueil > Le ministre des ZES et une délégation congolaise en séjour de travail et d'amitié à Djibouti, en République de Djibouti

Le ministre des ZES et une délégation congolaise en séjour de travail et d'amitié à Djibouti, en République de Djibouti

19 déc 2019

Après la phase de la planification et de la conception, les conditions sont réunies aujourd’hui, afin d’entamer la construction de la zone économique spéciale de Pointe-Noire.

Dans cette perspective, le Congo envisage d’échanger des informations, dans un cadre bilatéral avec la République de Djibouti, pays ami et frère, sur le processus de la mise en œuvre de ses zones économiques et de libres échanges.

Il est à noter que, la République de Djibouti et du Congo ont beaucoup de points en commun. Elles parlent la même langue, ont de grandes façades maritimes, où sont implantés des ports en eau profonde, vecteur d’une économie tournée vers l’extérieur. La problématique du chômage et de l’emploi des jeunes sont des  préoccupations pour les autorités politiques qui travaillent dans le but d’améliorer l’indice de Développement Humain (IDH) ; faible, à ce jour. Bref, il s’agit de deux pays à revenu intermédiaire avec un réel besoin de capitaux directs étrangers.

En raison du dynamisme de son économie et de sa réussite dans le démarrage de ses zones économiques, Djibouti peut-être une vraie source d’inspiration, pour le Congo, qui cherche à s’imprégner des meilleures pratiques dans le but d’optimiser la mise en œuvre de la ZES de Pointe-Noire.

Dans ce cadre,

Une forte délégation interministérielle (10 ministères), en plus d’un représentant du premier ministre, conduite par le ministre des Zones Economiques Spéciales, monsieur Gilbert MOKOKI a séjourné à Djibouti du 08 au 14 décembre.

Durant son séjour :

  • Le mercredi 11 décembre, le ministre des Zones Economiques Spéciales, été reçu en audience ; porteur d’un message de Son Excellence Monsieur, Denis Sassou N’Guesso, président de la République, à son homologue, Son Excellence Monsieur, Ismaïl Omar GUELLEH.
  • La délégation congolaise a eu des séances de travail et d’échanges avec le président de l’autorité portuaire, des zones franches et zones économiques de Djibouti, monsieur Aboubaker Omar HADI.

Elle a également effectué des visites de terrain (ports, des zones franches et zones économiques).

Les échanges ont porté sur :

  • Genèse de la création des zones économiques en Djibouti : le fait déclencheur ;
  • Processus de création des zones économiques, planification et cadre règlementaire ;
  • Modèle de financement des investissements dans les zones économiques ; Part et implication de l’Etat et la  Place des investissements directs étrangers (IDE) ;
  • Autorités de gestions et organisation des zones économiques ;
  • Guichet unique : organisation, disposition, compétences ;
  • Notion de développeur et d’opérateur dans les zones économiques ;
  • Convention, contrat et missions du développeur ;
  • Dispositifs fiscaux et douaniers, quels impôts et taxes récoltées au guichet unique et leurs écarts avec le droit commun ;
  • Statut du personnel dans la ZES, règlementation sociale : droits et privilèges
  • Incidences (retombées) économiques des zones économiques ;

En conclusion:

Quels conseils, sinon les erreurs à éviter dans le processus de la mise en œuvre des zones économiques à Djibouti. Ce dernier point est le condensé de nos échanges