Accueil > Le gouvernement en quête de partenaires à Paris en France.

Le gouvernement en quête de partenaires à Paris en France.

26 aoû 2021

Le Premier Ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso séjourne à Paris en France depuis le 24 août 2021 en compagnie de plusieurs membres du gouvernement dont le Ministre des Zones Economiques Spéciale et de la Diversification Economique, Emile OUOSSO. Depuis son arrivée, le chef de l’exécutif congolais et sa suite multiplient de contacts et rencontres pour entre autres présenter les opportunités d’investir en République du Congo.

Ainsi, avec Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des finances et de la relance à Bercy, ils ont analysé l’évolution de la coopération économique et financière entre la France et le Congo, en l’occurrence l’aide de 135 millions d’euros que le Congo a déjà reçu une partie, l’amélioration du climat des affaires ainsi que l’assainissement de la justice.

Le ministre français de l’Économie, des finances et de la relance a encouragé les réformes économiques et financières enclenchées par le Congo et  a assuré qu’elles seront appuyées.

Le Premier ministre s’en est satisfait de cette rencontre avec l’argentier français.

Le jour suivant, Anatole Collinet Makosso, chef du gouvernement a eu un entretien avec le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, chargé du tourisme des français de l’étranger et de la francophonie, Jean Baptiste Lemoyne représentant Jean Yves Le Drian sur les questions en politique, en économie et environnement.

Selon la cellule de communication de la Primature, le ministre français a réitéré la volonté de la France de soutenir et d’accompagner les 12 batailles du  programme d’action du gouvernement.

En rappel, la France fait partie des premiers investisseurs étrangers au Congo et est le deuxième fournisseur du pays. Il est le premier fournisseur d’aide publique au développement au Congo et l’AFD intervient dans les domaines des infrastructures, du monde rural, de l’Etat social.

Dans ce même élan, La journée du 26 août 2021,  a été marquée par l’intérêt accordé par les chefs d’entreprises de la Chambre de commerce et d’industrie Ile de France qui ont été nombreux à vouloir découvrir les opportunités que regorge la République du Congo ainsi que la signature d’un accord de partenariat.

En effet, le climat des affaires, les facilités accordées aux investisseurs, les zones  économiques spéciales et la zone industrielle de Maloukou ont été les points focaux sur lesquels les membres de la Chambre de commerce  et d’industrie Île de France se sont intéressés. L’opportunité a été mise à profit pour la signature d'un accord entre Le PDG de Eco CAMACO Willy ETOKA et AM CAPITAL, une entreprise spécialisée dans la gestion immobilière. Le Premier Ministre a par la suite échangé, avec les responsables de CIEDEL et de FORIM.

Avec  les responsables de CIEDEL (qui évolue dans la formation et propose des bourses collaboratives), il a été question de mettre en place le cadre d’une assistance technique sur le renforcement des capacités des collectivités locales et autorités préfectorales.

Quant aux échanges avec le  FORIM (forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations, qui intervient dans différents pays sous-développés), il s’agissait d’initier et alimenter une dynamique de dialogue et de collaboration entre les diasporas congolaises et les représentations de l’État Congolais, renforcer la structuration et le soutien des diasporas congolaises installées en France.

Cette rencontre citoyenne à bâtons rompus a permis au Chef du Gouvernemental d'inviter les compatriotes chefs d'entreprise à venir investir au Congo. Un appel teinté de patriotisme qui a été entendu par l'assistance.