Accueil > Gilbert Mokoki invite les Congolais à participer à la construction de la zone économique spéciale de Pointe-Noire

Gilbert Mokoki invite les Congolais à participer à la construction de la zone économique spéciale de Pointe-Noire

08 aoû 2018

Le ministre de tutelle a lancé un appel, le 1er août, à la population congolaise de contribuer à la mise en œuvre de la zone économique spéciale de Pointe-Noire.

« L’opinion nationale pense que la zone économique spéciale (ZES) de Pointe-Noire est un rêve qui n’arrivera certainement pas. Je souhaite que le peuple congolais participe à la construction de cette zone qui va relancer l’économie du pays », a déclaré le ministre Mokoki.

Il a également demandé aux jeunes congolais de se former dans divers domaines, afin de pouvoir tirer profit des emplois qui seront créés à travers ce vaste projet.

« Les chantiers qui y seront ouverts vont permettre aux jeunes de trouver des emplois. La main d’œuvre qualifiée pourra s’exprimer, travailler dans les entreprises qui vont réaliser cette zone. Au total, 272 hectares de terrain seront aménagés; ce sera une ville qui émergera avec des quartiers résidentiels, la cité de travail et les industries», a-t-il renchéri. Hormis cette zone économique spéciale, le gouvernement prévoit d’implanter trois autres notamment à Brazzaville, Ouesso et Oyo-Ollombo. Les études de faisabilité de la zone de Pointe-Noire sont réalisées avec l’appui technique et financier de la Chine.

Le ministre Mokoki vient d’accompagner le Premier ministre, Clément Mouamba, en Chine, où s’est tenu le cinquième forum des peuples sino-africains à Chengdu, dans la province de Sichuan. Au terme de ces assises, la délégation congolaise a eu droit à une visite des ZES à Sichuan et à Shanghai. « On tire profit des expériences de la Chine en matière des ZES et on les adapte à notre environnement, en tenant compte de la vision du chef de l’Etat sur la diversification de l’économie et la modernisation du Congo. En créant les ZES, nous ne devons pas perdre de vue la vision du chef de l’Etat », a expliqué Gilbert Mokoki.

Une délégation de China overseas infrastructure development and investment compagny limited a signé, la semaine dernière à Brazzaville, avec la partie congolaise, le relevé des conclusions relatives à l’accord-cadre pour le développement de la ZES de Pointe-Noire.

La convention de développement de cette zone sera conclue en marge du Forum sur la coopération sino-africaine prévu en septembre à Beijing, en Chine.

Selon le chronogramme, le lancement des travaux de la ZES de Pointe-Noire aura lieu en janvier 2019.

Le projet devrait permettre de créer quelque cent mille emplois directs et indirects.