Accueil > COOPERATION CONGO-CHINE

COOPERATION CONGO-CHINE

12 oct 2018

A la faveur de la visite d’Etat que le Président de la République Denis Sassou-N’Guesso a effectué les 2 et 9 septembre 2018 à Beijing en République Populaire de Chine, au lendemain du 3ème  forum de coopération Chine-Afrique, plusieurs accords de coopération ont été signés entre les gouvernements congolais et chinois. Au nombre de ces accords qui ont été signés en présence des Présidents Denis Sassou-N'Guesso et Xi Jinping, deux avaient trait au développement des zones économiques spéciales en République du Congo.

Le premier accord intitulé « Accord-cadre pour le développement de la zone économique spéciale de Pointe-Noire en République du Congo » a été signé, du coté congolais, par Jean Jacques Bouya, ministre de l’Aménagement, de l’Equipement du Territoire, des Grands travaux, et Gilbert Mokoki, ministre des zones économiques spéciales. Du coté chinois, par Hu Huaibang, représentant de China Overseas Infrastructure Development and Investment Corporation Limited (COIDIC).

Selon ces dispositions, cet accord-cadre détermine les principes de la convention de développement qui sera signée par la suite. Il précise que le Congo et la Chine créeront à travers leurs structures respectives une société à capitaux mixtes de droit congolais dénommée « Le Développeur » qui effectuera, notamment, le développement, les financements, les constructions dans la zone économique spéciale de Pointe-Noire.

La République du Congo accordera au développeur le droit exclusif de développer la zone économique spéciale de Pointe-Noire au moyen d’une convention de développement.

En outre, le document indique que les deux parties ont le droit de transférer et de céder les actions qu’elles possèdent dans le capital social du développeur conformément au pacte des actionnaires, avant de souligner que la participation de la République du Congo se fera en apports, soit en numéraires soit en nature, aux conditions à déterminer  par le pacte des actionnaires.

Le deuxième accord intitulé « Accord pour la création de l’usine de montage des tracteurs et autres matériels agricoles à Maloukou » a été signé à Shanghai, du côté congolais par Gilbert Mokoki, ministre des zones économiques spéciales,  Calixte Ganongo, ministre des Finances et du Budget, et par Claude Wilfrid Etoka, président directeur général de la société Eco Oil Energie. Du coté chinois, cet accord a été signé par Liu Péi, directeur de management de Yto-Comaco.

Cet accord stipule que la société Eco Oil Energie SA, l’Etat congolais et Yto Camaco créeront une société à capitaux mixtes de droit congolais qui effectuera le développement du projet, les financements, les constructions et assurera l’exploitation et la gestion de l’usine.

La République du Congo mettra des parcelles de terrains et les bâtiments dans la zone économique spéciale de Maloukou à la disposition de la société à capitaux mixtes. Et les produits de l’usine de montage des tracteurs et autres matériels agricoles sortis de la zone économique spéciale de Maloukou seront destinés à l’export et à l’intérieur du pays.

Au regard de la portée des accords signés, on peut dire que c’est une visite d’Etat très fructueuse que le Président de la République, Denis Sassou-N’Guesso, vient d’effectuer en République Populaire de Chine.

Notons que la coopération entre la Chine et le Congo remonte au mois de février 1964. C’est une coopération mutuellement avantageuse qui depuis le mois de juillet 2016 a été élevée au rang de partenariat stratégique globale.